Proposition d’un projet contre la discrimination

À l’image de la classe CFC 2 – Employé de commerce, Genève est une ville multiculturelle. Malgré cette réalité sociologique, le sentiment de discrimination reste fort chez les adolescent.e.s genevois.e.s issu.e.s de l’immigration. Notre idée est donc de créer des espaces publics favorables à la rencontre, l’échange et la découverte de l’autre.

Jhonnatan, Abdi Nassir et Andrea proposent ici la création d’un parc public conçu spécialement pour les enfants dans un quartier stratégique de la ville. Leur objectif est de faciliter la rencontre entre enfants d’origines diverses, favoriser la curiosité de l’autre et la tolérance de la jeune population genevoise pour lutter contre les discriminations raciale et linguistique.

“On ne peut pas changer les personnes mais on peut changer le futur.”

Jonathan
0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

You May Also Like
Voir +

COVID-19

Nous avons dépeint notre quotidien au cours de cette pandémie, à travers une vidéo fiction que nous avons…
Voir +

La réparation

Texte écrit collectivement en atelier d’écriture. Qu’est-ce que la réparation ? Dans le dictionnaire on lit : « Réparation :…