“Le silence reste toujours une porte ouverte à toutes les dérives”

Sylvain Rudaz, Directeur général de l’Enseignement du secondaire II du canton de Genève, nous a fait le plaisir de sa présence à la représentation de Réparation, réparer l’humain et repenser le monde, le 1er juin 2021. Il nous a adressé quelques mots avant le début de la performance.

Sylvain Rudaz, Directeur général de l’Enseignement du secondaire II – DIP

“Cher.e.s ami.e.s,

Nous vivons décidément une période étrange où le pire peut côtoyer le meilleur, où les comportements les plus droits et les plus courageux se révèlent, tandis que d’autres donnent à voir les plus sombres façades des individus.

Lorsque le monde ne prend plus le temps de se penser, il s’emballe et perd sa capacité de justice en tombant dans des dérives de toute sorte : les comportements odieux, l’égoïsme, la prétention, le besoin de contrôle et de pouvoir, l’agressivité, la violence, l’oubli d’autrui le plus souvent.

Donner la priorité à la liberté, au droit d’exister tel.le que l’on est, à toute et à tous, rendre normal le fait de dénoncer ce qui est anormal, tout ce qui est anormal, même ce qui ne le paraissait pas il y a cinq ans ou il y a cent ans, doit devenir un axe de vie, un mode de pensée.

Trop souvent encore, des personnalités, des groupes d’individus, des partis politiques même, sous le régime de la liberté de dire ce que l’on veut, tiennent des propos inadmissibles, ont des comportement inadmissibles dans les champs aussi vaste que les questions de genre, de migration, de liberté, de droit, de racisme. Souvent encore, on laisse passer les choses comme si le fait de ne pas rétorquer, de ne pas se battre allait faire en sorte que l’intolérable s’efface de lui-même. Mais ce n’est pas ce qui se passe. Le silence reste toujours une porte ouverte à toutes les dérives. C’est pour cela que je suis aussi admiratif de ce que vous avez fait et de ce que vous faites encore.

Je voulais passer ces quelques instants avec vous aujourd’hui, en bravant les plans de protection de la pandémie que je crois, avec vous, avoir respectés à la lettre, pour vous dire cela et pour vous en féliciter.

Bravo à toutes et à tous, et aussi à tou.te.s vos accompagnant.e.s dans ce projet. Et continuez de parler, continuez de vous battre.”

Sylvain Rudaz, Directeur général de l’Enseignement du secondaire II

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

You May Also Like