Témoignages sur le projet

Ce projet a été vraiment une très belle expérience. Je me suis sentie très à l’aise. J’ai bien aimé toutes les séances et le fait de faire quelque chose de nouveau comme le théâtre, sachant que moi, j’admire et j’aime beaucoup ça. C’était cool, même génial en fait !

Ce qui m’a marqué et vraiment aidé, c’est de parler de mon agression à tout le monde, d’entendre ce que chacun en pensait et la diversité des avis. Dans la vie, on peut vraiment réparer tellement de choses de manières différentes.

Ce que j’ai principalement appris, ce sont l’écoute, la compréhension et la communication avec les autres. C’est vraiment une richesse de savoir s’exprimer et une chance de pouvoir parler de ses propres difficultés.

Après ce projet, je réalise que j’ai eu une grande opportunité de parler sans avoir peur, sans me cacher. Cette expérience m’a vraiment permis de prendre conscience de ce qu’est le droit à la parole. 

Camila


Au début du projet, je me disais que c’était génial de pouvoir participer à cette expérience qui changeait des cours. Je n’ai jamais participé à une expérience similaire.

Ce qui m’a marqué, c’est quand Camilla a raconté son histoire. On se rend compte que les gens ne changeront jamais car ils veulent toujours montrer qu’ils sont plus forts. Mais on apprend qu’on peut nous-même changer, changer notre mentalité, notre façon d’agir quand on est confronté à des situations pareilles.

Premièrement, j’ai été très content d’avoir pu faire partie du groupe audiovisuel. J’ai pu apprendre les différents plans et à cadrer avec une caméra. Le projet m’a également appris à travailler en équipe, surtout quand on a dû tourner la vidéo sur la Covid. 

Puis les techniques d’écriture, de prise de parole et de performance que j’ai apprises peuvent me servir à m’exprimer dans n’importe quelle situation. La prise de parole est très importante, surtout quand il s’agit de défendre une cause.

Dans toute sa globalité, le projet m’a appris beaucoup de choses, il m’a fait grandir sur certains aspects dont on ne se rend pas compte et, surtout, quand on se dit qu’une situation est « normale » alors qu’elle ne l’est pas. Nous pouvons donc changer les choses.

Je me sens fier d’avoir pu participer à ce projet et d’avoir appris de nombreuses choses. C’était une très belle expérience.

J’espère que vous allez continuer à faire grandir le projet. Nous ne pouvons pas changer tout le monde mais nous pouvons changer certaines personnes. Donc n’hésitez pas à continuer avec d’autres classes, ça pourrait faire grandir les personnes et sauver cette génération !

Andrea

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

You May Also Like
Voir +

COVID-19

Nous avons dépeint notre quotidien au cours de cette pandémie, à travers une vidéo fiction que nous avons…
Voir +

La réparation

Texte écrit collectivement en atelier d’écriture. Qu’est-ce que la réparation ? Dans le dictionnaire on lit : « Réparation :…
Voir +

La violence selon Farès

Dans les cercles de discussion, la violence s’est révélée comme une des principales causes de réparation. Il n’est…