La violence selon Farès

Dans les cercles de discussion, la violence s’est révélée comme une des principales causes de réparation.

Il n’est pas évident de se représenter réellement la violence dans notre société, qui la banalise parfois à travers les médias, les films et les jeux vidéo. Certain.e.s immigré.e.s issu.e.s de zones de conflit l’ont vécue mais quand on est né.e en Suisse, elle reste une notion assez abstraite. Les cours d’Histoire sont plein de bilans chiffrés qui ne rendent pas compte des souffrances individuelles et de l’horreur de la guerre. Les médias nous informent sur les stratégies géopolitiques et militaires des pays occidentaux dans le monde, sans nous donner la mesure des conséquences humaines et traumatiques.

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

You May Also Like
Voir +

COVID-19

Nous avons dépeint notre quotidien au cours de cette pandémie, à travers une vidéo fiction que nous avons…
Voir +

La réparation

Texte écrit collectivement en atelier d’écriture. Qu’est-ce que la réparation ? Dans le dictionnaire on lit : « Réparation :…